Champion de France de muay thaï 1992, 1993 (France) Kick-Boxing : 29 combats - 28 victoires - 1 nul. Il s’occupe d’accueil social à la RATP et organise régulièrement des galas. 200 combats, 173 victoires, 7 défaites, 20 nuls. En parallèle du full il est licencié du célèbre club d’anglaise de Conflans-Sainte-Honorine, dirigé par le regretté Roger Thorel. Pompier de profession et père de deux enfants, Eric Perros veut dignement représenter la Bretagne dans le concert pieds-poings. Les Français se hissent au plus haut niveau mondial en boxe pieds-poings, surtout en boxe thaïlandaise. Né le : 4/09/69 - Taille : 1,68 m - Poids : 67 kg. (France) Certainement le plus grand technicien de boxe thaïlandaise. Dans la huitième reprise, le Français est mis au tapis mais se relève[16],[19]. Le titre européen des poids moyens tombe dans son escarcelle le 29 février 1912 à Monte-Carlo[16],[17]. Né en 1968 - Taille : 1,78 m - Poids : 72 kg - Palmarès : 58 victoires, 4 défaites, 32 K.-O. Né le : 20 juin 1973 à Gennevilliers - Taille : 1,78 m - Poids : 65 kg - Palmarès : 41 combats, 37 victoires dont 23 par K.-O. Il a fait partie de l’équipe de France menée par Dominique Valéra. Le récent champion de France enchaîne les knock-out face à Louis Achille à Liévin, à Hubert Baelen à Lille, à Fernand Cuny sur la plage de Cabourg[9]. Pour la première fois sur la Côte d'Azur,le champion Français de boxe thaïlandaise , Jimmy Vienot, est en main évent de la Nice Fight Night 9, un combat très attendu par le public Nicois. Maintenant, il n'y a plus de doute, nous possédons en Carpentier le merveilleux athlète, qui peut prétendre, et à juste titre, aux plus hautes destinées dans le sport pugilistique », « ce n'est pas un boxeur, pas un champion de boxe : c'est « le boxeur », l'homme qui semble avoir été fait sur commande pour réaliser, au moral comme au physique, le maximum de ce que l'on peut demander à un combattant », Dans l'intervalle, le 14 février 1913, il passe en correctionnelle pour avoir frappé un habitant de Seclin (dans quelles circonstances? Il préfère qu’on se souvienne de ses rencontres contre Somsong ou Uboon ou encore Dekker. Il est aujourd’hui sous contrat avec Don King et mène une carrière de boxe anglaise sans pour autant abandonner la boxe thaïlandaise. Il a fait partie des valeurs sûres du grand tournoi japonais de boxe thaïlandaise, le K-1. Son pantalon aux couleurs du drapeau américain était très célèbre. (Etats-Unis) (France) C’est une des grandes valeurs de la boxe française, le digne successeur de Chouaref. Champion d’Europe de muay thaï (I.M.T.F.) Ce pionnier de la boxe thaïlandaise en France s’est aujourd’hui rangé des rings et se consacre à une carrière de comédien. Boxe Thaï : 43 combats, 36 victoires, 5 défaites, 2 nuls. Pour Léon Baranger dans Les Hommes du jour en 1912, « ce n'est pas un boxeur, pas un champion de boxe : c'est « le boxeur », l'homme qui semble avoir été fait sur commande pour réaliser, au moral comme au physique, le maximum de ce que l'on peut demander à un combattant »[19]. Ce coach voit tout de suite en lui une carrière pro en anglaise mais El Hakimi préfère une carrière en full. Boxe française : Jouissant d'une grande popularité en Amérique, Carpentier se montre sur le déclin, en marque de force et de vitesse[63]. boxeur français connu. et 1 nul. Le jeune homme est déclaré vainqueur à la suite de la disqualification de son adversaire pour un uppercut un peu bas et reçoit une bourse de 150 francs[7]. Boxeur francais champion d'europe. Il fut 4 fois champion d’Europe, notamment face à Dida Diafat et une fois champion du monde. Après le combat, le magazine L'Auto juge que « cette sensationnelle victoire [...] fera époque dans les annales de la boxe. Les spectateurs, croyant que Deschamps est devenu fou, se sont précipités sur le ring pour expulser l'entraîneur, mais alors qu'il est passé par-dessus les cordes, l'homme de coin jette l'éponge[16]. Champion du monde de muay thaï 1989, Né le : 11 juillet 1965 - Taille : 1,89 m - Poids : 83-89 kg -. Le 8 mars 1920, Georges Carpentier épouse Georgette Laurentia Elsasser à la mairie du 8e arrondissement de Paris[73],[74]. (France) Rarement marqué au visage à l’issue de ses combats, il esquive beaucoup. Né le : 12/02/1974 - Poids : 75 kg - Taille : 1m75 - Palmarès en full : 69 combats : 59 victoires dont 12 K.O., 2 nuls, 8 défaites - Palmarès en anglaise : 8 combats : 6 victoires dont 4 K.O., 1 nul, 1 défaite. Une annonce publiée dans le quotidien régional L'Écho du Nord, le 14 mars 1909, propose à tout boxeur régional de moins de 52 kg de l'affronter, en boxe anglaise ou en boxe française[6]. 1 fois champion de France WKA 1995 - 2 fois champion d’Europe WKA 1991 et 1996 - 3 fois champion du monde WKA 1997/1998/1999. D'abord opposé à Sid Burns, Carpentier le met plusieurs fois au tapis et s'impose aux points[9]. Il est enterré au cimetière de Vaires-sur-Marne[78]. Manquant de puissance, guère à l'aise dans la catégorie des moyens, le jeune homme prend quelques semaines de repos après ces deux grands échecs[11],[16]. Élève-pilote, il poursuit alors son instruction sur la base aérienne d'Avord[30],[31]. Pour l'homme politique français, voir. Revivez les meilleurs moments de ce combat. (France) Tout le sport 24 h sur 24. Champion d’Europe junior de boxe française 1987 Champion du monde de kick-boxing 1998 ISKA, WAKO. En poste au 107e bataillon de l’air le 8 septembre 1939, il est transféré au 104e bataillon de l’air le 13, puis est muté dès le 29 septembre au 117e, en tant que moniteur-chef d’éducation physique. Il est également un des rares champions français à avoir accédé au titre ultime de champion du monde de kick-boxing pendant 4 ans d’affillée de 1997 à 2000. Titre de champion d'Europe EBU des poids moyens en jeu. (France) Né en : 1969 - Taille : 1,69 m - Poids : 62 kg. Il perd ses titres de champion mi-lourds de France, d'Europe et du monde le 24 septembre 1922 au stade Buffalo contre Battling Siki par KO au sixième round[57]. Le 21 septembre 1948, il bat Tony Zale et devient champion du monde dans sa catégorie. Il a effectué une bonne partie de sa carrière en Thaïlande. Le boxeur jouit d'une notoriété nationale et de bourses importantes pour l'époque qui lui permettent d'acheter une maison pour ses parents, une automobile pour son confort tout en conservant un peu plus de cent mille francs[19]. S'il est battu sur le ring, ce combat lui offre une bourse d'au moins 1 487 000 francs[63]. La dernière modification de cette page a été faite le 12 janvier 2021 à 10:10. Dès le début du combat, Carpentier ne laisse aucun répit à son adversaire, sa gauche martelant la face de Levinsky[46]. Georges Carpentier combat dans toutes les catégories avant la Première Guerre mondiale. Lors de son championnat du monde pro W.K.C., Philippe Gonzalez écrit dans Uppercut en septembre 98 une phrase fameuse qui peut résumer sa carrière : "El Hakimi vole comme un papillon, pique comme un frelon" à cause de ses déplacements, de ses esquives et de la puissance de ses coups. Les champions de ces années-là sont des références pour les années à venir. Le Français reçoit de multiples télégrammes d'encouragement d'expéditeurs internationaux[51]. À son retour, une foule se masse pour l'accueillir en triomphe à la descente du paquebot à Boulogne puis à l'arrivée de son train gare du Nord[45]. - Titres : Champion de France mi-moyens 96, 97 - Champion d’Europe mi-moyen 96 - Champion du monde mi-moyen 97 - Champion de France super-mi-moyen 98 - Champion d’Europe super-mi-moyen 98. réputés, il a fait très fort dans les années 96-97. Il en avait totalement intégré l’esprit et était l’un des rares occidentaux à boxer comme un Thaïlandais. Il refuse d'admettre sa défaite et prétexte que le match était truqué[28],[58]. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Surnommé le "Bûcheron hollandais", Peter Aerts a remporté trois fois le K-1, le grand tournoi japonais de boxe thaïlandaise (94-95-98). Sergent pilote à l'escadrille F-8, sa grande habileté et son courage sont mis en valeur par cette récompense qui est justifiée par le survol des lignes à très basse altitude pendant près de quatre heures[32]. Champion d’Europe de kick-boxing 1994 Les journaux parlent du « Waterloo de la boxe » tellement la supériorité du Français frappe le milieu pugilistique britannique[11]. Après un début en boxe française (elle fut championne de France senior en 1994), elle est passée professionnelle en kick-boxing et a atteint très vite la plus haute marche du podium. Souhaitant entreprendre une carrière en boxe anglaise, il s’est alourdi et a perdu en tonicité. Champion de France professionnel à de multiples reprises, il s'impose avant la Première Guerre mondiale comme le champion d'Europe des poids lourds. La royauté est de nouveau représentée, par le prince de Galles Édouard VIII, au premier rang de son combat suivant[42], le « Tout Londres », politique, diplomatique, littéraire, artistique et sportif assiste au combat préparé avec des moyens publicitaires hors norme[4]. Il reste une légende qu'on aime côtoyer, sa présence aux manifestations sportives ou mondaines reste un événement qu'on souligne[5]. Avec Charlie Chaplin devant le Claridge's à Londres en 1921. Véritable coqueluche des Japonais (et de ses compatriotes suisses) on l’a malheureusement peu vu en France. Champion du monde ISKA full-contact 1994 "Monsieur 100 000 volts" de la boxe pieds-poings, Kamel Chouaref a mis toute son énergie au service d’une discipline qu’il a portée à un haut niveau de perfection. Ce succès lui permet de devenir le premier Français champion du monde de boxe anglaise[47]. Légende vivante de la boxe thaïlandaise, le Hollandais Ramon Dekkers fut le premier occidental à damer le pion aux Thaïlandais dans leur propre discipline et sur leur propre terrain. Le boxeur britannique Henry Cooper, ancien champion d'Europe des poids lourds, est mort dimanche 1er mai 2011 à Oxted, en Angleterre, au domicile de son fils. Droit d'auteur: les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions; d’autres conditions peuvent s’appliquer.Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. Vérifiez les traductions 'champion d'Europe' en anglais. Voyant les dispositions de son élève et l'ascension de la boxe anglaise, Deschamps convainc son élève et ses parents de se mettre à ce sport l'année suivante[7]. Devant 20 000 spectateurs, et notamment Jack Dempsey qui s'est réservé une place au premier rang, le champion d'Europe affronte le champion d'Amérique pour le tout nouveau titre de champion du monde[46].  Boxe Française Savate : Champion de France : 87 88 89 90 92 93 94 95 96 - Membre de l’équipe de France de 87 à 98 - Vice-Champion de France : 91 97 98 - Vainqueur de la Coupe de France : 88 92 93 (meilleur styliste 88 92) - Vainqueur des Internationaux de France : 91 - Vainqueur du « Défi des Champions » : 93 - Champion d’Europe : 90 92 94 96 - Champion du Monde : 93 95 - Katona d’Or : 90 92 93 94 96 (meilleur boxeur de l’année toutes catégories). TITRES : La recette du gala est alors un record, le premier à passer la barre du million atteint plus de 1,7 million de dollars[49]. Né le : 7/02/76 - Taille : 1 m 94 - Poids : 79-81 kg - Palmarès : 49 combats (toutes classes), 4 défaites, 2 nuls - Titres : Champion de France de boxe thaïlandaise 1998, Vice-Champion d’Europe de kick-boxing 1996 (contre Prince Collin). En juillet 1924, Carpentier est de nouveau défait par Gene Tunney d'un KO dans le quinzième et dernier round[64]. Champion du monde de muay thaï. Surclassé en sénior à 17 ans - Titres : Vainqueur de la coupe de France, 91, 92, 93, 94. Il a 20 ans, mesure 1,78 mètres et pèse 80 kg[4]. Cet article concerne le boxeur. En juillet 1919, Georges Carpentier fait sa rentrée dans le ring face au Britannique Dick Smith, le champion d'Angleterre des poids mi-lourds qu'il devait affronter avant que la Guerre n'éclate[38]. Titres : En décembre, Carpentier obtient le titre de champion d'Europe des poids lourds en mettant KO le Bombardier Billy Wells (en) en soixante-dix secondes[24],[25]. Carpentier ajoute celui toutes catégories à son palmarès le 1er juin 1913 à Gand[note 1]. Celle-ci intervient dès le deuxième round, Jim Sullivan est mis KO par une rapide droite au menton et un uppercut du gauche avant qu'il ne s'effondre en croix[16]. Né le : 7/03/67 à Saint-Vallier (Drôme) - Poids : 54 kg - Taille : 1 m 65 - Palmarès : 61 combats - 60 victoires. Le combat prévu en vingt rounds de trois minutes est organisé au Cirque de Paris et est attendu comme le retour du champion français après cinq années d'inactivité[39]. Design: HTML5 UP.. Ses obsèques se déroulent le jeudi suivant en l'église de la Madeleine[77]. Au début de l'année 1920, Georges Carpentier bat Blink Mac Kloskey à Bordeaux puis Georges Grundhoven à Monaco en deux rounds[42]. Il divorce de sa première épouse le 5 octobre 1955 et se remarie l'année suivante à Paris 16e le 23 février 1956 avec Huguette Massis[3],[49]. Il se blesse au bout de 18 mois. Au début de l'année 1915, les Allemands diffusent les fausses informations de sa mort puis de son internement en Allemagne comme prisonnier[30]. À la pesée, le Nordiste rend 12 kg et 6 cm au champion en titre. La revanche deux mois plus tard ne laisse pas de place à la décision arbitrale, Carpentier s'imposant de belle manière en envoyant au tapis son adversaire au septième round d'un crochet au menton[7]. Surnommé "The Jet", Roufus est à coup sûr l’un des très grands champions du full-contact mondial. Billets En Vente, Réservez Vos Places Maintenant, International Tickets 201 Champion d'Europe des mi-lourds en 2008 (3eme des moyens en 2006). (France) Les Nord-Américains sont rapidement séduits par son élégance européenne, il y gagne le surnom de « The Orchid Man », du fait de la fleur qui orne en permanence sa boutonnière[6]. Apprécié par le public britannique qui aime sa figure douce, son attitude modeste et ses gestes spontanés, Carpentier domine son adversaire avec de rapides crochets et uppercuts du droit[9]. Le boxeur français prend du repos et entame une campagne de promotion aux États-Unis. - Boxe Thaï : Champion de France de 1985 à 92 ; Champion d’Europe de 1986 à 94 ; Champion du monde 1992, 93, 94 Le talentueux jeune garçon commence son parcours de boxeur en pratiquant la boxe française. Cette dernière accueille une affluence comprise entre quatre-vingt mille et cent mille spectateurs. Médaillé d’argent aux championnat du monde W.A.K.O amateur en Pologne : 97. Pourtant, le combat ne dure que quatre minutes et dix-huit secondes[62]. Son combat perdu au courage contre Jack Dempsey l'année suivante renforce sa légende et lui offre une notoriété mondiale. Champion d’Europe de muay thaï 1987, 1988, 1992 Dans une bataille de vingt rounds, le Français s'impose à la décision en maîtrisant la fin de combat face à un adversaire fatigué par les multiples échanges des rounds précédents[9],[15]. Passé professionnel en 2013, il règne sur la catégorie des lourds-légers depuis juillet 2018 devenant le premier boxeur de l. son premier championnat d’Europe.  Boxe française Savate : 92 combats - 89 victoires - 3 défaites. La boxe française, qui offre aussi cette possibilité, voit ses effectifs gonfler et organise ses premiers championnats du monde. Très jeune, Georges devient saute ruisseau (commissionnaire) chez un notaire[4]. Champion d’Europe de boxe française 1992 Né le : 26/04/74 - Taille : 1,75 m - Poids : 72 kg - Palmarès : 48 combats, 39 victoires, 8 défaites, 1 nul. Les Américains ayant du mal à prononcer son nom, il y est connu comme « Gorgeous George » et comme « The Orchid Man »[49]. Aujourd’hui, sa fantaisie manque et les rings sont devenus trop sérieux. Après avoir été battu par Georges Gloria d'un direct au cœur, le boxeur nordiste enchaîne les victoires dans sa région aux devants de Achalme, Cheveau, Auguste Relinger ou encore Emile Wetinck[7]. Rickard décide alors d'acheter un terrain non loin, à Jersey City, où il fait construire une enceinte sportive en bois[49]. ), Le Français Max Abbat combat sous une fausse identité, celle du champion d'Écosse Jim Lancaster, Sylvain Ville, cité dans la bibliographie, Archives départementales du Pas-de-Calais en ligne, Philippe Ramet, « Georges Carpentier », dans. Nice, 7 mars 2019. Reproduction interdite. Doué d’un punch redoutable, Franck Mezaache est le fils de l’entraîneur bien connu, Sot Mezaache, qui possède à Clichy-la-Garenne (Région parisienne) une petite fabrique de champions... Né en : 1966 - Taille : 1,87 m - Poids : 72 kg - Palmarès : 52 combats, 43 victoires. Transporté au Daniel Freeman Memorial Hospital, il fut opéré au cerveau à cause d’une hémorragie cérébral et décéda quelques heures plus tard. Il demeure un des meilleurs boxeurs français avec Marcel Cerdan. Le Boxing Club Hyérois présente une des plus belles soirées de boxe jamais organisée dans le Var ce samedi 17 novembre à l'espace 3000. Plusieurs rues et stades de France portent son nom, dont la halle Georges-Carpentier, salle de sport du 13e arrondissement de Paris. "La Gamine", alias Nadia Debras, est partie en flèche. Aidé par Jacques Deschamps, le fils de son ancien entraîneur, il est ovationné par la foule lorsqu'il réussit à se hisser sur le ring avec peine[71]. Habile et discret, Morad Sari fait partie des grands champions de la boxe thaïlandaise française. Quintuple champion du monde WBC2, quadruple champion d'Europe et quadruple champion de France, Jimmy Vienot est l'un des boxeurs français les plus titrés à seulement 25 ans. Quatre fois champion de France de muay thaï de 1985 à 1988 Rebrassé, 28 ans, champion de France de la catégorie entre 2010 et 2012, a désormais engrangé 22 victoires pour 2 défaites et 3 nuls. En mai 1911, le pugiliste dispute son quarante-quatrième combat, domine l'Américain Frank Loughrey et reçoit une bourse de mille francs[9]. Le boxeur lyonnais Paul Omba-Biongolo (-91 kg), 21 ans, a été sacré champion d'Europe, mardi, à Braila (Roumanie). Pugiliste précoce, Carpentier combat dans de nombreuses catégories. Outre son talent pugilistique hors norme, la carrière de Georges Carpentier se distingue également par le statut de célébrité, voire de « star », qu'il a acquis au fil des ans[2]. Marcel Cerdan, champion de France, d’Europe et champion du monde de boxe des poids moyens, est au sommet de son art. Né le : 3 juin 1966 à Atlanta en Georgie - Taille : 1,82 m - Poids : 88 kg - Palmarès : 50 combats, 48 victoires dont 30 par K.-O. Comme beaucoup de jeunes champions français, Stéphane Nikiéma est sous le charme de la culture thaïlandaise. En seizième round, les seconds de son adversaire jettent l'éponge[9]. Après avoir tout gagné, cette grande dame de la BF cherche de nouveaux défis... et des adversaires ! Le 1er novembre 1908, Carpentier dispute son premier combat de boxe anglaise au café de Paris de Maisons-Laffitte face au jockey Ed Salmon[7]. Né en : 1964 - Taille : 1,79 m - Poids : 78 kg. Technicien et styliste, El Hakimi applique en combat un des fondamentaux du noble art qui est de "toucher sans être touché". Elle est professeur et ceinture noire de Karaté, également professeur diplômé d’Etat du 2ème degré de BFS. En fait, le jeune homme a très tôt le goût des exercices physiques et fréquente la salle de gymnastique du professeur Descamps[4]. Bien qu'il s'incline par KO dans la quatrième reprise, cet événement vaut au Français une renommée mondiale[52],[53],[54]. Fabrice Allouche est un combattant de boxe thaïlandaise connu pour avoir été 4 fois champion d’Europe puis d’Amérique du Nord (1998) et vice champion du monde en 1998. Dès le début de la quatrième reprise, le Français bondit sur son adversaire et le touche d'une droite décisive[46]. Il a battu Dida Diafat, Jo Prestia. L'agilité, la souplesse et l'esquive du jeune Georges lui permettent de faire face à la force de son adversaire et d'obtenir un match nul[7]. © 2009 - 2021. En France, la boxe anglaise traditionnelle, un instant menacée par l’irruption des boxes pieds-poings, sait s’adapter et profite des dysfonctionnements fédératifs du full et du kick pour reprendre du terrain. Ils changent finalement leur décision pour déclarer le Sénégalais vainqueur[57]. Champion du monde de full-contact. Il fait partie des champions occidentaux de muay thaï dont le style s’identifie à celui des Thaïlandais. Georges Carpentier, en plus d'être un champion de boxe, était aussi aviateur aux débuts de l'industrie aéronautique... Fils de mineur, il remporte le championnat de France de boxe junior de 1907, alors âgé de 13 ans. A n’en pas douter, Dany Bill est le meilleur boxeur de muay thaï français et le meilleur mondial dans sa catégorie. Champion de France de muay thaï 1985 (France) Il a vécu dans son enfance à Coulommiers, a participé aux opérations Grands Frères de Khalid El Quandili et entretient des liens très étroits avec le sport pieds-poings tunisien. En juin, le champion français est opposé aux meilleurs boxeurs de la catégorie des poids moyens[11]. Une décennie après sa mort, la grande salle de basket-ball du 13e arrondissement de Paris est renommée en son nom Halle Georges-Carpentier. Il fit un bond au Top 50 du kick-boxing en mettant K.-O. Champion de France de muay thaï. Jérôme Le Banner est un des rares poids lourds en boxe thaï. Georges Carpentier a en effet reçu d'Amérique des propositions fort avantageuses ː Descamps, qui est resté son manager, signe deux contrats très rémunérateurs, l'un pour tourner un film, l'autre pour dix semaines d'exhibition dans les villes des États-Unis désignées dans le contrat[4]. Sergent aviateur pendant la Grande Guerre, il est blessé avant de réintégrer la vie civile. Hadillah Mohoumadi boxeur, Paris. Champion du monde de kick-boxing - Vice champion du monde de boxe thaï. Après 13 ans chez les pros, Jérémy Parodi arrive à maturité. Champion du monde de full-contact. La légende de Georges Carpentier survit à la fin de sa carrière[58]. Battling Siki (1897-1925) est un boxeur français, originaire de Saint-Louis au Sénégal. Boxe - Championnat d'Europe - Poids mouche - Legrand champion d'Europe. Champion du monde de Kick-Boxing. La famille, aux moyens limités, vit modestement. Le 7 février 1998, tous les grands noms de la boxe pieds-poings lui rendaient hommage à Cergy-Pontoise. Il a notamment battu Jérôme Le Banner. Il découvre alors le rugby à XV où il évolue au poste d'ailier. Sur la photo qu'il distribue à ses admirateurs, ne figure aucun de ses titres sportifs, il y a fait imprimer : « Georges Carpentier, homme du monde »[68]. Le 15 juin 1911, Georges Carpentier devient champion de France des poids mi-moyens à seulement dix-sept ans en battant le champion en titre Robert Eustache au Cirque de Paris[9],[10]. L'exhibition avec l'ancien champion olympique Roger Michelot est reportée et se déroule finalement le 2 février[72]. Il a eu son heure de gloire au début des années 90. Le voyage vers les villes prévues pour les combats s'effectue en train couchettes, à bord du train « Idéal », utilisé pour les visites des chefs d'État aux États-Unis. Champion du monde de muay thaï 1990, 1991, 1992 Son visage angélique et son sourire lui vaut une large sympathie[19]. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager ! Champion du monde de kick-boxing ISKA 1997. 1996 97. Dans les premiers échanges, les paris tendent vers une victoire du Français[16]. Il a été le premier européen à conquérir une ceinture au Lumpini Stadium en mai 1999. (Hollande) Récemment mariés, le champion et son épouse embarquent en mars 1920, avec Descamps, pour l'Amérique. Né le : 12 février 1974 - Poids : 56 kg - Titres : Championne du monde WIBF 2000 de boxe anglaise dans la catégorie plume (- 57 Kg) ; Championne du Monde de kick-boxing 1998 (par forfait) ; -54 kg, Championne du Monde de kick-boxing ISKA 1997 (contre Chantal Ménard) ; -52 kg, Championne d’Europe de kick-boxing EKU 1997 ; -52 kg, Championne de France kick-boxing 1996. Après une brillante carrière en Karaté Kyokunshinkaï puis en Seïdo, où il conquit des titres internationaux, il se tourna vers le kick-boxing et le muay thaï en 1993. Il reste cependant une des figures les plus marquantes et les plus attachantes de la boxe française et du kick-boxing. À son retour sur les rings en 1919, « le grand Georges » marque l'histoire du sport français en rayonnant hors des frontières. Champion du monde de kick-boxing 1993. Avec Ramon Dekker, il est le champion occidental que les Thaïlandais respectent le plus. L’un des plus grands et des plus polyvalents champions de boxe pieds-poings. Il est le fils de Benoit Carpentier, ouvrier mineur, et de Gélina Lepot[3]. PALMARES : La boxe pieds-poings par Christian Julia. 2 fois champion de France junior 1984/1985 - 4 fois champion de France 1989/1990/1991/1992 - 4 fois champion d’Europe 1992/1993/1994 et 1997 - 1 fois champion d’Amérique du Nord ISKA 1998 - Défaite aux points titre mondial unifié WKA/WKC de boxe thaïlandaise en 1998 à Tokyo. Le sport en direct sur L'Équipe. Le 4 décembre 1908, il est champion du monde amateur de boxe française[5],[7]. Médaillé d’or aux championnats d’Europe W.A.K.O amateur en Yougoslavie : 96. Champion du monde de boxe française En septembre 1916, il se distingue par un vol dans la brume et la pluie au-dessus des lignes ennemies, ce qui lui vaut de recevoir la croix de guerre des mains du président de la République Raymond Poincaré[5],[30]. Le 23 octobre, il rencontre le champion d'Angleterre Young Josephs à Londres pour le titre de champion d'Europe des poids welters[9]. Georges Carpentier meurt d'une crise cardiaque le lundi 27 octobre 1975 à 23 h, à l'âge de 81 ans, au domicile parisien de sa fille Jacqueline, née de son premier mariage[note 2],[49],[58],[76]. Championne du monde de kick-boxing. Suivant l’exemple des pionniers, de très nombreux jeunes se tournent vers les sports de combat. Ses incontestables qualités sportives n’ont pas été desservies par un goût immodéré pour le spectacle, la plaisanterie et parfois même la clownerie. Une première pour un boxeur français. Il s'incline face à Frank Klaus par disqualification à la suite de l'entrée sur le ring de son entraîneur Deschamps pour se plaindre d'un coup bas dans l'avant-dernière reprise d'un combat prévu en vingt rounds[20]. Il s'entraîne avec des adultes, et les bat[7]. (Hollande) Son style atypique, sa vaillance et sa bravoure hors du commun en ont fait un des meilleurs combattants de son époque. L'affrontement est désigné par les médias comme le « combat du siècle »[50]. Années 90. Au programme : 1 Championnat d’Europe, 1 Championnat de France et 5 combats internationaux impliquant des boxeurs de la région. (France) Club : Lucé (Eure-et-Loire) près de Chartres - Entraîneur : Momo Cherfaoui - Manager : .Raymond Soler.