Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

travailler

Ibrahim

- Je suis né à... CONAKRY.
- Quelles émotions, pensées, images s'attachent au lieu de votre naissance ? NOSTALGIE.
- Je viens de... NULLE PART.
- Sur mon chemin j'ai remarqué, pensé, éprouvé... LE MYSTERE.
Avez-vous trouvé quelque chose qui vous a émerveillé, ému, scandalisé ? LE TRAVAIL.
- Je suis ici pour... UN PASSAGE DE MA VIE.
- Je me sens... HEUREUX.
- Je pense à... LA VIE FUTURE COMMENT ?
- Je me souviens de... PEINES DES PAUVRES MALADES.
- J'ai appris... À AIMER ET À APPRENDRE.
- Je voudrais apprendre... LA VIE DE L'AU-DELÀ.

Eliott G

J'ai choisi ce texte d'Alternatives économiques car il décrit de manière assez juste le statut de demandeur d'emploi. Je me retrouve dans la description qui est faite d'un rendez-vous type avec les conseillers de Pôle emploi (qui ne ressemble qu'à un contrôle du nombre de candidatures envoyées, seul indicateur de sa recherche d'emploi.)

Paul

Comment je découvre, perçois la vie professionnelle, enfant ?
Ma mère ne fait rien, puisqu’elle est à la maison… Et puis de temps en temps, elle travaille pour l’Encyclopédie Universalis, et ça m’a l’air de quelque chose de grande valeur, cette encyclopédie. Quelque chose que l’on peut énoncer avec fierté. En corrigeant ceux qui se trompent : Universalis, non pas Universelle !

Clément - 14h20

Je suis né à la Roche sur Yon. Ma famille vit en Vendée. J'y retourne souvent (à peu près tous les deux mois) et y suis très attaché. Y retourner me permet de me ressourcer, de revenir à mes racines (marcher, courir, aller à la mer, retrouver le domaine agricole de mes parents...) Je prends d'autant plus de plaisir à aller en Vendée que je vis à Alger depuis le mois de juillet (après avoir vécu 11 mois en Inde, 4 mois au Liban, 3 mois aux Etats-Unis...)

Nadine

Monsieur Georges, mon grand-père, chef de village. Grand, bel homme, blagueur. Mon père est parti du village à l’âge de dix-sept ans pour vivre en ville. Il est devenu pointeur. À l’époque, on travaillait dans les plantations, c’était lui qui comptabilisait le nombre de régimes de plantain : il pointait. Il était le seul à savoir lire et écrire. Mon père était jovial, social. D’après lui, c’était à lui que les blancs s’adressaient. Il a travaillé avec les Allemands pendant la guerre.

Constellations

« Nous sommes tous des poussières d’étoiles. Tous les noyaux des atomes qui nous constituent ont été engendrés au centre d’étoiles mortes. » Hubert Reeves, astrophysicien.

Stefania

Je suis née en Italie, mon pays favori.
Je viens de Saint-Denis. Je suis venue en métro. J'étais avec plein d'enfants et c'était très joyeux. Je suis ici pouŕ mon université. J'ai eu froid. Je pense que c'était très gai de voir ces enfants découvrir de nouvelles choses. J'ai fait des études d'ingénieur.

Pages