Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

métiers

Philippe

Le travail pour moi c'est l'activité nécessaire pour subvenir à ses besoins.
Dans le travail il y a une notion d'astreinte, de douleur, d'effort. Dans le métier il y a une notion d'identité, de valeur, de choix.
J'ai des compétences mais pour l'instant pas de métier parce que je n'ai pas l'impression de vouloir correspondre à une étiquette. J'ai un diplôme de graphiste que j'ai obtenu à 37 ans et j'essaie de développer un projet à Djakarta dans l'éducatif et le social.

Patricia

Je suis née à côté de la mer, avec la brise, les cris des pélicans, en écoutant les histoires de ma grand-mère, des célébrations autour d’une grande table familiale, et l’image chalereuse d’avoir ma petite main d’enfant pressée dans celle de mon père.

Lina

J’ai toujours travaillé dans l’écriture, j’aime être lue, mais j’aime surtout me relire.
Le métier de l’écriture est un exercice très difficile, parce qu’on n’écrit pas sans être inspiré ; mais en fin du compte on n’écrit qu’en travaillant méticuleusement notre texte, le corrigeant mille fois, raturant et réécrivant à nouveau. Qu’est-ce qui reste alors de l’inspiration ? Pour moi, elle est l’âme de cette matière travaillée qui prend corps au fur et à mesure de l’écriture.

Citations Mémoires du métier

« On est attaché à sa profession un peu comme on l’est à son pays : par des liens aussi complexes, souvent ambivalents, et dont on ne saisit généralement toute l’importance que lorsqu’ils viennent à se rompre, par suite de l’exil ou de l’émigration dans le cas du pays, avec le départ à la retraite dans le cas du métier. J’ai quitté le métier de chimiste depuis quelques années déjà, mais c’est aujourd’hui seulement que je puis jouir du recul nécessaire pour le considérer dans son entier et pour comprendre combien j’en suis pénétré et tout ce que je lui dois. » Primo Levi, Le métier des autres.

Grégoire

Mon métier c’est vendeur alors je connais un peu ce métier mais je ne l’exerce plus.

C’est un métier qui est d’abord et surtout un métier de contacts et qui demande une bonne connaissance des produits.

Vendre demande une certaine sensibilité, je veux dire qu’il faut aimer dialoguer avec les autres et être curieux, aimer les produits. Pour vendre, il est nécessaire de s’intéresser à son client : pourquoi le client est-il entré dans ce magasin et pas dans un autre ? Qu’est-ce qu’il vient chercher là ? A-t-il besoin d’aide ?

Thierry

Depuis que je suis dans la vie active, j'ai exercé de nombreux métiers. Trois pour être précis.
- Militaire : comme sous-officier d'active durant plus de 15 ans.
- Financier : dans la banque, l'affacturage et consultant free lance à ce jour.
- Plongeur : du débutant au plongeur confirmé en tant que moniteur fédéral de biologie marine et de plongée. Ces métiers exercés m'ont permis de m'exprimer et j'en ai tiré le sens du partage.

Une pensée de Florence

Vendredi midi, cité des métiers, à la Villette.
Je recherche une formation.
J'imagine qu'elle me permettra d'intégrer un poste qui me convient...
Cette phrase résonne en moi : comment pratiquer cette activité ?
Dans la joie, l'énergie et le plaisir ;
quelque chose qui m'illumine, illumine ce que je touche, illumine celui que j'approche.
Certains diraient : c'est Impossible !
Il n'existe pas de petits et de grands métiers, mais il y a des personnes talentueuses dans leurs métiers ; elles les rendront merveilleux.

Linda

Je suis née à Akbou en Algérie. Pour moi je suis née pour avoir une place dans la vie ou laisser une trace ou des traces dans mon environnement.
Je viens d'arrêter mes études parce que j'ai échoué.
Dans mon chemin de la vie j'ai remarqué qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire, donc je suis ici pour continuer la vie et mon chemin qui est trouver le bon métier.
J'ai un métier dans le commerce et là je suis en formation. J'aime bien ce métier mais ce n'était pas celui que je voulais faire. Avec le temps j'ai aimé parce que c'est un avantage dans la vie d'avoir d'autres expériences. Ce qui m'a plu dans mon métier c'est que j'ai appris tant de choses que je ne connaissais pas.

Benjamin

Je m'appelle Benjamin.
Je suis né à Grenoble, en Isère.
Je me souviens des montagnes environnantes et de leur majestueuse présence.
Je suis ici pour donner de l'amour aux gens qui m'entourent afin de m'en aller heureux et serein.
Je suis musicien même si pour beaucoup cela n'est pas un métier. Pour moi chacun est prédisposé et doté de capacités à faire le ou les métiers qu'il aime.
Je suis en train de faire les démarches nécessaires pour démarrer une formation d'ingénieur du son car les jobs alimentaires me rendent fou.
À part ça je veux rencontrer de nouvelles personnes afin de ne jamais tourner en rond.
Voyager aussi.
J'aimerais transmettre mes connaissances et mon amour pour la musique ainsi que le respect des animaux et des végétaux.

Pages