Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

Constellations

François

Je suis né à : Saint Leu la Forêt
(Voisin Famille Miroir
Nous étions une fratrie de 3, dans la famille voisine : 3 soeurs)
Images : Un perron, une cour, un frère avec un bandage sur l'oeil, fraîchement opéré.

Anne

Ce qui me frappe, c'est combien la vie peut être riche en dehors du travail.
On m'a inculqué toute mon enfance la valeur du travail et notamment du travail bien fait. Pourtant l'être humain, et surtout la vie humaine ne peut être réduite à son activité professionnelle.

Zek

Je suis né à Alger.
Je viens de Cannes.
Sur mon chemin j'ai pensé que l'on atteint ses objectifs si on le veut vraiment, même si ça devient de plus en plus difficile. Je me rappelle avoir passé un concours pour entrer à la Poste, il y avait une centaine de postes et on était deux mille, parmi les deux mille des gens très diplômés. La concurrence est de plus en plus rude. Les dés étaient pipés dès le départ.

Eric

Pour moi, le travail c’est une débauche d’énergie, un besoin essentiel qui, de par l’indépendance qu’il procure, prouve qu’il est nécessaire à notre société.

Krzysztof

Je suis né à Pszòw et depuis voyageais beaucoup. Arrivé à Paris — je reste là, c'est ici ma place.
Je viens de la source et je vais retourner à la maison. À la fin — c'est un voyage éternel, d'un être immortel.

Suzanne

Je suis venue ici pour me renseigner sur un métier : médiatrice familiale.
Je suis venue en métro et quand je suis arrivée je me suis dit que je n'avais pas envie de travailler, il faisait trop beau, je voulais me balader pour être inspirée, l'air me ferait peut-être plus de bien qu'être enfermée ici. Mais je n'ai pas voulu dévier de mon objectif, quoiqu'il est déjà 16 heures et que je n'ai rien fait.

Stéphane

Je suis né à Saint-Germain en Laye, un endroit historique avec château, parc, anciennes maisons. Un lieu touristique, vivable, joyeux.
Je viens d'un monde difficile où il n'y a plus de communication entre les êtres humains, un monde où on est beaucoup dans la souffrance à cause des choses qu'on entend et qu'on voit. Les gens se renferment dans du matériel technologique aujourd'hui.

Sara

Je suis née au Maroc, j’ai 20 ans, pour moi les émotions et les images qui m’attachent à mon pays ce sont les sentiments, les souvenirs d’enfance, les bons moments de ma vie passée avec ma famille.

Julien

Sur mon chemin j'ai remarqué que le monde est très vaste et nous n'en sommes qu'une petite partie. Les cultures sont les richesses de l'être humain. Un sourire entre un chinois et un français l'atteste.

Pages