Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

Constellations

Une pensée de Florence

Vendredi midi, cité des métiers, à la Villette.
Je recherche une formation.
J'imagine qu'elle me permettra d'intégrer un poste qui me convient...
Cette phrase résonne en moi : comment pratiquer cette activité ?
Dans la joie, l'énergie et le plaisir ;
quelque chose qui m'illumine, illumine ce que je touche, illumine celui que j'approche.
Certains diraient : c'est Impossible !
Il n'existe pas de petits et de grands métiers, mais il y a des personnes talentueuses dans leurs métiers ; elles les rendront merveilleux.

Linda

Je suis née à Akbou en Algérie. Pour moi je suis née pour avoir une place dans la vie ou laisser une trace ou des traces dans mon environnement.
Je viens d'arrêter mes études parce que j'ai échoué.
Dans mon chemin de la vie j'ai remarqué qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire, donc je suis ici pour continuer la vie et mon chemin qui est trouver le bon métier.
J'ai un métier dans le commerce et là je suis en formation. J'aime bien ce métier mais ce n'était pas celui que je voulais faire. Avec le temps j'ai aimé parce que c'est un avantage dans la vie d'avoir d'autres expériences. Ce qui m'a plu dans mon métier c'est que j'ai appris tant de choses que je ne connaissais pas.

Lina

Je suis née à Beyrouth, au Liban. Une belle ville côtière, chaotique et paisible en même temps. J'ai toujours aimé la mer et je me sens un peu sèche à Paris. Enfant, j'aimais bien le lever du jour à Beyrouth, le soleil qui éclaire peu à peu les endroits, les "petites gens" qui arpentent les rues, allant à leurs boulots, entretenant et nettoyant les lieux sans grand bruit, mais suffisamment pour rythmer l'éveil de la ville.
Ce matin, en venant du dix-septième jusqu'ici, j'ai vu une femme avec un handicap mental. Elle tenait son parapluie au-dessus de sa tête, mais le vent l'avait soulevé et il était à l'envers, et la femme ne paraissait pas gênée du tout, elle continuait son chemin avec grâce et tranquillement.

Benjamin

Je m'appelle Benjamin.
Je suis né à Grenoble, en Isère.
Je me souviens des montagnes environnantes et de leur majestueuse présence.
Je suis ici pour donner de l'amour aux gens qui m'entourent afin de m'en aller heureux et serein.
Je suis musicien même si pour beaucoup cela n'est pas un métier. Pour moi chacun est prédisposé et doté de capacités à faire le ou les métiers qu'il aime.
Je suis en train de faire les démarches nécessaires pour démarrer une formation d'ingénieur du son car les jobs alimentaires me rendent fou.
À part ça je veux rencontrer de nouvelles personnes afin de ne jamais tourner en rond.
Voyager aussi.
J'aimerais transmettre mes connaissances et mon amour pour la musique ainsi que le respect des animaux et des végétaux.

Noémie

Je m'appelle Noémie, je suis ici pour essayer de rattraper le temps perdu et me trouver.
Mon voyage en solitaire au Canada m'a permis d'acquérir un peu plus de confiance en moi mais j'ai toujours du mal à digérer mon âge (24 ans) et le flou total sur mon projet professionnel malgré mes multiples expériences auprès des enfants, des personnes en situation de handicap, dans le domaine de la vente, de la banque, de l'énergie solaire...

Start-up man

Je suis ici pour consulter le fonds "Création d'entreprises" et le magazine "Dynamique entrepreneuriale" (aventures et succès des créateurs d'entreprises).

Start up man

J'ai une START-UP en phase de création.

Sandra

Née à Paris, lieu magnifique en culture, architecture.
La société est une jungle où seules les personnes fortes peuvent s'en sortir.

Sarah

Je suis née en région parisienne, à Courbevoie précisément, ville que je ne connais pas. Je n'y ai pas grandi.

Stéphanie

Travailler = cela sert à quoi - le bénéfice qu'on en tire (place ds la société, se sentir utile = acteur de la Cité, apprendre, lien social)
→ travail pr s'épanouir en tt qu'individu
→ travail alimentaire pr subsister

Josué

Je suis né à Goma, une ville de l'Est de la RDC (République Démocratique du Congo), coincée entre le lac Kivu et le volcan Virunga ; une ville en insécurité constante suite à la guerre d'agression imposée par les ennemis de la paix mondiale. Je ne peux évoquer le souvenir de ma ville natale sans penser aux milliers de femmes violées et tuées, aux hommes et enfants massacrés chaque jour et à mes compatriotes privés de toute possibilité de vivre une vie normale et paisible sur la terre de nos ancêtres.

Pages