Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

Cité des métiers

Yo

Qui suis-je ? D'où viens-je ? Quels sont mes rêves, mes aspirations ? Suis-je une victime du système ou une partie active ? Suis-je seulement spectatrice ou actrice de mon destin ? De quoi demain sera-t-il fait ? Faut-il le craindre ou le souhaiter, l'espérer, le désirer ?

Sherazade

J'aime la ville où je suis née car elle est synonyme de vie. On y vit le jour et la nuit tout est toujours en mouvement, on y trouve tout : culturel, musiques en tous genres, cuisines du monde... C'est une richesse.

Clément - 14h20

Je suis né à la Roche sur Yon. Ma famille vit en Vendée. J'y retourne souvent (à peu près tous les deux mois) et y suis très attaché. Y retourner me permet de me ressourcer, de revenir à mes racines (marcher, courir, aller à la mer, retrouver le domaine agricole de mes parents...) Je prends d'autant plus de plaisir à aller en Vendée que je vis à Alger depuis le mois de juillet (après avoir vécu 11 mois en Inde, 4 mois au Liban, 3 mois aux Etats-Unis...)

Pascale

Je suis née à Draveil dans le 91 dans la nuit du 21/12/1970. Il y avait une tempête de neige pour m'accueillir. Mon enfance se passe à Vigneux où je vivais avec mes parents, mon frère et ma soeur au 9ème étage d'une des tours qui depuis sont en partie détruites mais qui à l'époque étaient une fierté dans le monde de l'habitat et de l'urbanisme. Mon père me voyait mariée avec un honnête artisan, un homme capable de construire de grandes choses avec ses mains. Ma mère me rêvait secrétaire dans l'administration, "la sécurité de l'emploi" comme elle disait.

Mon métier dans la Cité

Par Elisabeth Jacquet

Je ne me rappelle plus lequel des trois astronautes de la mission Apollo 11 confia dans une interview en substance ceci : « Lorsque j’ai aperçu notre Terre bleue, si minuscule si vulnérable dans l’immensité de l’espace, cela m’a serré le cœur. »

Pages