Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

Stéphanie

Travailler = cela sert à quoi - le bénéfice qu'on en tire (place ds la société, se sentir utile = acteur de la Cité, apprendre, lien social)
→ travail pr s'épanouir en tt qu'individu
→ travail alimentaire pr subsister

ceux qui créent leur emploi aujourd'hui avec Internet = quel talent ≠ se fondre ds la masse = faire cô tt le monde (se former, chercher un travail, l'exercer)

J'admire les gens qui exercent 1 métier non terre à terre (philopsophe, mathématicien, écrivain public, artiste...) = choix ⇒ le dilemme entre plaisir de "faire" ce que l'on aime et la question absolue de l'argent.

Est-ce que travailler est nécessaire, utile, obligé ? La chanson dit "Le travail c'est la santé" mais "ne rien faire, c'est la conserver" → discutable.

Travailler = arrêt maladie, burn-out, AT (Accident du Trvail) ≠ rester chez soi, perte de l'estime de soi, sa place, son utilité, ses capacités ≠ être "libre" = faire ce que l'on veut (expos) s'ouvrir à un monde culturel, ce qu'on n'a pas le tps de faire qd on travaille.

Le rapport au temps = étrange. Je me demande parfois si les gens qui viennent ici trouvent ce qu'ils recherchent et s'ils le mettront à exécution et ce qu'ils seront ds 10 ans par/ à leur venue aujourd'hui.

"Un être = 1 champ d'actions possibles" = mais il y a des actions + possibles que d'autres (en fction de ses capacités intellectuelles, physiques, financières, familiales...)

Sur mon chemin je me suis retournée et me suis dit que ce que je voyais pouvait être 1 décor de film.

Je suis ici pour 1 reconversion professionnelle mais je crois que je m'éparpille = en fait +sieurs métiers m'intéressent mais j'ai besoin d'1 cadre de conseil — ce que je vais faire.

Aujourd'hui le monde du travail est dur (tx de chômage, formation continue...) ≠ dilemme du bénévolat = tps et énergie pr les autres ⇒ satisfaction aussi = tentation d'être 1 peu égoïste avec en leitmotiv "Aide-toi, le ciel t'aidera." Il faut trouver son propre arbitrage entre ê/exister pour soi & ê/exister pour l'autre.

J'ai appris : au milieu de ce tourbillon d'humains, au final on est toujours seul à être l'acteur de sa vie = rêver sa vie & faire de sa vie un rêve.

Je voudrais apprendre : loin de nos préoccupations matérialistes, certains reviennent à un mode de vie fait de contraintes vitales : aller chasser, pêcher, construire une maison — ce qui nous semble dérisoire, hors des temps modernes.

Transmettre : ressentir profondément ce que l'on est et faire ce que l'on aime, ce pour quoi on pense intimement être fait, en laissant de côté les entraves quelles qu'elles soient, les oppositions, refus — En dépassant la carcans sociétaux.

Stéphanie

Une bibliothèque c'est l'endroit où on lit et on prend des notes, voilà pourquoi le triptyque du livre, de la feuille & du stylo.