Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

Siham

Je suis en train de préparer un concours pour devenir professeur de biotechnologies dans un lycée technique.
Pour moi c'était une évidence que j'allais devenir professeur, depuis que j'étais petite, je savais que j'allais être professeur.
Le travail dans ma vie prend tout mon temps mais je le fais avec plaisir.
Je suis timide mais j'aime bien communiquer avec les gens, écouter les autres, les aider.
J'ai une vie associative assez riche, j'aime le volontariat. Au début je me disais qu'on ne pouvait pas aider les gens mais je me suis rendu compte que l'on peut être utile avec des petites choses. L'année dernière j'ai aidé des familles à réaliser un projet de départ en vacances, des familles qui n'avaient jamais eu l'occasion de partir avec leurs enfants.
Je viens du Maroc et le fait de changer de pays, de me confronter aux changements culturels m'a donné un sentiment de décalage, même s'il n'y a pas de frein de langue. Dès que je suis rentrée dans le cursus universitaire, j'ai commencé à reprendre pied.
Maintenant je me sens comme un poisson dans l'eau.
J'ai appris beaucoup de choses avec les études, au contact des gens, et j'aimerais pouvoir voyager un peu plus pour avoir un esprit plus ouvert.
J'aimerais bien transmettre la sensation de bien vivre, trouver une cohérence avec soi-même, mais surtout qu'on apprend en étant patient et passionné.

Siham

C'est ce que je suis en train d'apprendre pour pouvoir le transmettre.