Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

Philippe

Le travail pour moi c'est l'activité nécessaire pour subvenir à ses besoins.
Dans le travail il y a une notion d'astreinte, de douleur, d'effort. Dans le métier il y a une notion d'identité, de valeur, de choix.
J'ai des compétences mais pour l'instant pas de métier parce que je n'ai pas l'impression de vouloir correspondre à une étiquette. J'ai un diplôme de graphiste que j'ai obtenu à 37 ans et j'essaie de développer un projet à Djakarta dans l'éducatif et le social.
Métier et travail sont des prisons car on ne peut pas changer.
Celui qui ne sait faire qu'une chose très simple est prisonnier à vie de cette chose là. C'est une force de pouvoir se reformer.
J'ai fait un travail que je n'aimais pas jusqu'à 33 ans, puis j'ai commencé à faire des choses qui me plaisent. Là j'ai 41 ans. Mais je suis un énorme privilégié car j'ai eu une somme d'argent par héritage qui m'a permis de m'orienter vers quelque chose qui m'intéresse tout en touchant, quand c'est possible, les assedic. Mon but est de faire le métier qui me fait rêver : ouvrir des classes gratuites dans les bidonvilles de Djakarta.
Lorsque je ne travaille pas à cela, je réfléchis et me documente sur le thème du déterminisme. J'ai l'impression de toucher le vrai alors ça me fait plaisir.
J'ai ma place dans le monde quand j'aide les autres. Si je ne travaillais pas dans le social j'aurais l'impression de perdre du temps. Ce qui donne du sens à ma vie, c’est aider l'autre.
J'ai appris que l'homme pense qu'il contrôle sa moralité, son comportement et que c'est une illusion.
Une sensation de nouveauté ? Le non déjà-vu. Mais il y a un côté utilitaire dans la nouveauté, il y a des choses nouvelles auxquelles on ne prête pas attention et d'autres qui vont nous surprendre, c'est donc l'inattendu.
J'aimerais transmettre l'idée du déterminisme. Un philosophe a dit qu'une vérité n'est acceptée que si elle est utile. Cela prouve bien que nous sommes Darwiniens.
J'espère que les religions sortiront de leurs communautarisme et se réuniront sur des valeurs communes.

Philippe

Mon cuir, parce que j'avais une copine qui disait : "Philippe is motorbiking his life."