Parcourir sa route et rencontrer des merveilles, voilà le grand thème — spécialement le tien.
Cesare Pavese, Le métier de vivre

Alexandre

Je suis né à Saint-Nazaire. J'habitais dans une gare désaffectée, dans l'appartement du chef de gare.
Je suis venu du sud du vingtième en vélo.
Sur mon chemin j'ai remarqué que les pistes cyclables et le marché n'étaient pas compatibles mais que Paris en surface est une ville très jolie, pas comme sous terre.
Je suis ici pour créer une agence immobilière avec mon frère.
Je suis étudiant et je prépare le concours d'avocat et je donne aussi des cours de soutien scolaire.
J'aimerais bien travailler dans l'accueil pendant mes études pour pouvoir me nourrir et vivre.
Pour moi le travail ne devrait jamais être une obligation, on devrait le faire par choix, jamais le subir.
Aujourd'hui mes activités correspondent à ce que je recherche dans ma relation au travail, une relation saine.
J'essaie de voyager autant que possible, j'ai voyagé deux mois en Inde et au Népal pour voir autre chose.
Donner des cours, créer des choses, être utile, est ce qui me donne le sentiment d'avoir ma place dans le monde.
J'ai appris à accorder aux choses le bon degré d'importance.
J'aimerais transmettre ma soif d'apprendre, le fait que connaître, c'est cool.
J'espère tellement de choses !
Si je ne devais pas travailler, je voyagerais.

Alexandre

Je suis fumeur et je le trouve sympa ce briquet, je vais essayer de ne pas le perdre.